11.1.07

Morning pâté

Mhhh.... keski leur prend, aux gens, à sonner à ma porte avant 9 h un lendemain de rugby ?

Du coup, ce post risque de ne pas ressembler à grand-chose, parce que je n'ai pas eu le temps de réfléchir avant.

Evidemment, je pourrais ne pas poster ; mais ça y est, ma conscience professionnelle est en action, un post par jour, et le matin de préférence. Arbeit, Sigmund.

Je pourrais aussi répondre à la chaîne pyramidale que m'a transmise mon pote Joël : il s'agit de révéler "5 choses que vous ne savez pas de moi". Sauf qu'attendez, avec tout ce que je raconte sur ma petite personne, s'il y a des choses que vous ne savez pas, ben c'est peut-être parce que je les garde pour moi... Bon, je réfléchis.

Et puis, il faut que je parle de tabac, aussi. Hier après-midi, il m'est arrivé un moment intéressant : j'ai fumé une cigarette sans en avoir la moindre envie - il a pratiquement fallu que je me force pour aller cramer mon mégot sur mon balcon... Ce serait bien, si, dans un premier temps, j'enlevais toutes les cigarettes qui ne me procurent pas un réel plaisir, non ? Si j'évitais la clope du "je ne sais pas quoi faire", celle du "j'ai la bouche en carton, j'en reprends une", celle du "les enfants j'ai besoin d'un break, je vais fumer", celle du "non, pas tout de suite", etc.

Il resterait quand même la clope du "petit matin face au métro", celles des "trois apéros après l'entraînement de rugby", celle du "pas trop de Canabols, plutôt un peu de tabac", celle du "Je suis tellement bien dans tes bras que je vais m'en fumer une dehors" (elle est bizarre, celle-là...), et enfin la clope du "je joue de la basse avec un filet de fumée qui me remonte dans les yeux"...

Ca en laisserait quand même, évidemment, mais ça ferait un premier tri. Je pourrais essayer de dresser la liste des cigarettes de la journée (j'ai une amie qui fait ça, une petite pensée pour elle) et de voir à quoi elles s'associent... C'est une idée.

En attendant, je m'habille en vitesse et je vais sur mon balcon.

2 commentaires:

Endive a dit…

N'attrape pas froid...!

le balcon a dit…

je ne veux plus te voir !! Manu tu rentres !!