22.3.09

636 - Questions du jour


- As-tu vraiment besoin de te faire remarquer ?

- On pense à quoi, le lendemain de sa première partouse ?

- La poésie, ça sert à dire la beauté ou à éviter de plier le linge ?

- Finir une histoire d'amour, ça veut dire quoi ?

- Si c'était autrement, ce serait mieux ?

- Vaut-il mieux vivre ou exister ?

- Sais-tu que je t'aime comme moi-même - c'est-à-dire en vrac, dans le doute, les larmes et les sourires ?

- A-t-on le droit de penser de ses amis qu'ils peuvent être des connards ?

- Répondre à des questions par d'autres questions, n'est-ce pas le meilleur moyen d'éviter les réponses ?

2 commentaires:

Dahu l'Arthropode a dit…

- Victor, tu viens m'aider à plier le linge?
- Peux pas. Suis en train de finir d'écrire Les contemplations
- Mais tu dis ça depuis 1846!
- Je sais, je sais.
- Et tu en as encore pour longtemps?
- Au moins jusqu'en 1855...
- Tire au flanc, c'est truc pour pas venir m'aider à plier le linge, ça.
- T'y comprends rien, à la poésie. Ça sert à dire la beauté.
- Mouais...

La question reste donc ouverte.

Zoë a dit…

Finir une histoire c'est comme la commencer on y est déjà quand on s'en aperçois.
Pour exister il faut déjà vivre, est-ce que l'huitre a des états d'âme quand elle voit arriver le couteau ? En tout cas elle résiste.
La poésie et le linge sont compatibles à condition d'apprécier l'odeur de lessive et l'harmonie des plis (c'est pas gagné) et de savoir se laisser en roue libre.
Je me rappelle plus les autres questions, il y en avait beaucoup et je ne sais donner des réponses qu'à dose homéosympathique, à consommer avec modération.