3.3.09

625 - 500 secondes


Tag : jeu pratiqué dans les cours d'école. Voir "Chat" (ou "chat-bite" sur Facebook).
Tagué, donc.

La question du jour : que ferais-tu s'il te restait 500 euros et 500 secondes à vivre ?

Plus un truc compliqué au niveau des illus, c'est expliqué , la 6e photo de mon dossier le plus récent, ok d'accord ça donne hop (mais vous vous l'avez déjà vue, une très chouette série sur le sport des enfants).

500 euros et 500 secondes ? 500 secondes ça fait, attends, moins de dix minutes, 8 minutes et des bananes si je compte bien (en vrai, je ne compte pas, je compte sur Oh!).

Oh, bien sûr, cela dépendrait d'où je me trouverais, de la situation ; mais je crois que je passerais simplement 8 minutes et 20 secondes à respirer, à penser à tout l'amour que j'ai connu, à profiter de chaque battement de mon joli vieux coeur à tenter de me sentir une fois ultime un corps vivant dans l'espace un morceau de matière un élément de l'univers - car quels que soient les mots que se répète cette chose qui est moi elle s'effraie de disparaître peut-être juste après.

Je disciplinerais mon âme pour qu'elle ne s'effarouche ni ne se révolte, car je saurais avec certitude que ce serait inutile ce serait gâcher les 400 secondes qui me restent

Je ferai confiance une dernière fois à mon pouvoir de télépathe pour caresser le destin de mes fils de mes familles de mes amis puis le destin de l'humanité entière et celui de la planète et celui de l'univers (car j'ai parfois peur qu'il tourne mal, on dirait qu'il ne se rend compte de rien),

Je passerais la 250e seconde, et pas une de plus, à penser à ces 500 euros qu'on trouvera dans ma poche, oui ce serait bien qu'ils aillent à quelqu'un, cet échange désormais inutile puisqu'il n'y aura plus que moi-même dans les 200 secondes à venir

Mon cerveau parcourra l'infini mathématique pour tenter de concevoir une dimension où le temps n'ait pas prise, je dirais

Je

puis je dirais

suis

puis je dirais

surtout ne pense pas encore (mais je le penserais, évidemment),
une dernière fois j'aurais un sourire attendri sur mes hésitations,

je penserais à mon père, je le remercierai,
je penserais à mes fils, je les bénirai,
je penserais aux femmes et aux hommes que j'ai tenus dans mes bras

il me semblera peut-être qu'il me reste trop à dire, mais je me rassurerai en pensant que j'ai dit tout ce que je pouvais dire, sans cesse,

à la seconde - 100 une seconde je me soucierai de postérité (puis je penserais comme je le fais d'habitude qu'on a oublié depuis longtemps le nom de ce troubadour du XIIIe siècle qui fit battre le coeur d'une femme dont plus personne ne connaît l'existence par un vers magnifique qui entra en résonance avec le rythme de l'univers)

il me restera 99 secondes pour mâcher un brin d'herbe (et ne plus penser, ah si, à une cigarette),
80 pour gratter de mes ongles un morceau de terre sous le gazon,
68 pour regarder un arbre et cligner de l'oeil à un oiseau,
51 pour regretter de n'avoir aucune libation à offrir à la nature
43 pour entendre penser une pensée idiote en rapport avec Clermont-Ferrand,
39 pour m'apercevoir que je m'absorbe dans les chiffres en oubliant la contemplation,
38 pour contempler,
65
89,
130,
un million et demi de framents de secondes comme dans le paradoxe de Zénon que je n'ai jamais compris,
9 pour penser que j'ai souvent cultivé le paradoxe pour voir pousser les fleurs de la simplicité,

et puis,
6,
4,
3,

je penserai que je m'ennuie, à attendre (pas à cent sous de l'heure, mais à un euro la seconde au moins),

et paf.







Ca va, là ? Bon, maintenant, je fais la passe à 6 blogueurs, c'est ça ?
Finalement, c'est drôle, ce jeu.
Alors bon, ce sera Emmanuelle Urien pour son non-blog, Rodolphe pour ses commentaires (oui, c'est décidé), ZoëLucider pour ce qu'elle cherche, Mam'zelle pour la fête, Franck Garot pour le changer de son chiffre fatidique, et le sixième sera une sixième, tiens, pourquoi pas Patricia Parry ? Parce qu'elle n'a plus le temps d'écrire ? Bon, alors Magali Duru ? Ah bin ça fait sept.

Faut toujours que j'en fasse trop.

7 commentaires:

fg a dit…

C'est malin ça. Rendez-vous dimanche.

Oh!91 a dit…

Trop bien ton texte. Ce qui est bien, avec toi, c'est qu'on ne regrette jamais de te taguer... Attend-toi à être harcelé.

zoë a dit…

Tu me donnes 500 mn pour rendre ma copie, parce que là tout de suite j'ai de l'huile sur le feu et j'attends qu'elle refroidisse.
En attendant bon Bruxelles Paris, n'abuse que des bonnes choses

Mam'zelle a dit…

... La photo des lampions (cour de la Cinémathèque, cet automne), c'est pour le côté fête... Pour le reste, ce petit jeu m'a bien amusée et fait voir du pays. Merci !

Zoë a dit…

J'ai mourru, ça y est, même pas mal.
Et d'abord, qu'est-ce que je cherche tu le sais toi ?

Patricia P a dit…

Manu, je n'ai même pas le temps de mourrrrrir!
J'essaie, promis!

fg a dit…

Avec un peu de retard pour cause vacances, ce soir à 22h54...