18.2.09

605 - Mercredi n'importe quoi


- Encore une fois, je me souviens de l'époque où je disais "je t'aime" sans que ça veuille dire "je vais passer ma vie avec toi"

- mmmh

- et où le sexe était de la tendresse multipliée par la confiance multipliée par l'abandon multipliée par la beauté (et avec un piquant de sport pour corser le tout)

- ah le bon temps

- et j'appelais ça de l'amour

- ouais, ça a l'air bien

- c'est très bien

- je comprends que ça te manque

- ça n'empêche ni le sentiment du vide ni la peur ni le manque
mais ce sont de jolis moments
et oui, il arrive que ça me manque,
quand le sexe devient une exigence, une preuve d'attachement,
un serment qu'on se fait l'un à l'autre
un aveu exclusif pour les tabloïds du coeur
mais à l'inverse, peut-être que je me mens,
que je ne suis qu'un bite dans un monde de fouffes,
qu'il ne m'importe que de fourrer mon nez mon coeur mon sexe dans les affreuses affaires d'une femme pour oublier que j'en fus une.

- une quoi?

- Une femme, tiens
que je sors d'une, au moins. Est-ce l'envie d'y retourner qui me pousse à, Docteur Frouyd ?

- moi pas docteur
moi malade comme toi

- Bon, tu sais quoi ? On pourrait en reparler plus tard, quand j'aurais réparé mon cycle et terminé la fête à Fred ert douché mon oeil
et moi plutôt en voie de guérison, je crois


(avec la complicité graphique et littéraire d'Emmanuelle "Tu devrais voir quelqu'un" Urien.)

11 commentaires:

Emmanuelle a dit…

For I miss your hands too - surtout la gauche... (pour l'autre truc qui me manque, j'avais plein de photos aussi, mais bon, I don't know if the grown-up crazy womanlike child in you is quite ready...).
Bosse bien, Я горю желанием, Любовь ...

Anonyme a dit…

Lulu à lu.

Tu souhaites en parler ? J'ai peut-être un livre a rapporter chez toi .... Enfin chez vous ! ;-)

Anonyme a dit…

à lu = a lu

ZL a dit…

Ben, je sais pas si je peux enregistrer un commentaire, j'ai peur de me mêler enfin c'est un peu private game par ici, on se sent comment dire intrus(e)

Manu Causse a dit…

bin non c'est tout ouvert - les comms, la porte, les têtes... j'attends ?

Dahu l'Arthropode a dit…

Je me demandais si je t'aimais quand tu étais une femme. Oui, sans doute. Je tombe amoureux de n'importe qui. Mais déjà, j'avais peur que tu m'abandonnes: je suis bien heureux que tu sois maintenant un homme.

ZL a dit…

Tom ou fame, c'est kif kif, y'a qu'un ptit gène qui gène. Alors, c'est beau les collines et où t'es allé trouver de la lumière toi, ici c'est gris de gris

Oh!91 a dit…

Dis donc, private game à part, on est bien le 19, y'aurait pas un accouchement en cours, à l'heure où je commente ?

Emmanuelle a dit…

Oh!
Mais oui, c'est ma foi vrai... La naissance a eu lieu dans la plus stricte intimité, et à l'heure qu'il est, le petit dort bien sagement dans sa boîte en carton, tout beau dans son bandeau rouge, et ses petites pages blanches se défripent doucement en attendant d'être feuilletées, effleurées, ou même dévorées (mais ça, hein...).
Et sinon, la parturiente se porte bien!
(Au fait, on se verra, à Paris, en mars? A bientôt et take care.)

Manu Causse a dit…

Non mais les gens, ZL a raison, ça devient de plus en plus salon private pour tous, ici...

R., Lulu, ZL et les autres : on vous attend avèque le sourire.

Allez, lumière pour tout le monde ? C'est ma tournée.

Oh!91 a dit…

En mars ? OK, bouge pas ! Vous attend !