8.12.06

Je demain


Les articulations douloureuse et les muscles raides, chaque mouvement du dos ou des jambes m'arrache un "pitttin..." et un sourire,

Une de mes oreilles a doublé de volume et ressemble à celle de Shrek (en rouge),

j'ai raté trois plaquages, perdu deux ballons, et, surtout,

je me suis amusé comme un fou.

Il y avait match des Gonins hier soir.

Encore un post à faire, celui sur ce sport idiot qu'est le rugby, et sur pourquoi c'est aussi bon de faire l'idiot.

Question projets-de-blog, ça s'amoncelle avec le post sur le Syndrôme de Cathy Bates, le post-roman et un ou deux autres que j'ai prévus mais que je n'ai toujours pas trouvé le temps de faire...
Mais il y a plus important ce matin : c'est une journée enveloppe marronnasse, une journée où je suis sensé (c'est marqué dans mon agenda magique, alors j'y suis obligé) aller poster du manuscrit... et je déteste ça.
Même s'il ne pleuvait pas des nouilles, et même si je ne devais pas me taper un quart d'heure de marche pour m'acheter une enveloppe avant d'aller à la poste (parfois, je me dis que je n'habite pas vraiment en ville, quand même), même si j'avais déjà rencontré les gens à qui je vais envoyer ces textes, je continuerais à détester ça.
En tant que n'écrivain, ce que j'adore, c'est les commandes. Ou plus exactement, les projets en collaboration.
Mettons, un matin en me réveillant, j'ai une idée.
C'est informe, une idée. C'est malléable et souple comme un barbapapa (ou comme une oreille de rugbyman) ; on peut la recombiner avec une autre, la découper, la ressouder...
J'ai cette idée, donc, et de deux choses l'une : soit je lui donne un semblant de forme, soit je me dis qu'elle repassera et qu'on verra bien à ce moment-là.
Non, je plaisante, évidemment. Sauf si j'ai abusé de Canabols(r), je la note de toute façon. C'est pour ça que mon bureau déborde de carnets pleins de trucs et d'autres, et que ce blog a des tonnes de pages pour seulement trois semaines d'existence.
Donc, me voilà avec mon idée notée, comme une petite graine baumaux bien rangée dans son papier avec les indications d'usage.
L'idéal, ce serait de lui donner une forme provisoire là, maintenant, tout de suite. Genre, tiens, j'ai une idée de saga islandaise en 25 tomes, je l'écris avant le repas de midi vu que je dois aller manger en ville avec une copine.
Vous voyez le problème ? Ce genre de choses ne sera possible que quand j'aurai monté une usine d'écriture, avec des tas de petits scribes malais sous-payés assis en rang dans un entrepôt glacial.
Alors parfois, je fais une esquisse, un vague projet, un résumé ; et dès que l'occasion s'en présente, je la passe à quelqu'un : éditeur, dessinateur, illustrateur, lecteur de blog...
C'est lâche, non ? tiens, v'là une idée, débrouille-toi avec, appelle-moi si t'as besoin.
Mais ça marche plutôt bien. C'est sur ce genre de plan que j'ai proposé mon premier roman pour ados, Roméo@Juliette, aux éditions Talents Hauts ; c'est comme ça que je soumets mes projets de scénarios pour la BD, la télé, la chanson. Ensuite, on se parle, on se précise les possibilités et les obligations, les trucs qu'on aime et ceux qu'on veut éviter... de la créativité kolkhozienne, en quelque sorte.
Vous imaginez, alors, ce que ça veut dire pour moi de balancer des versions papier dans les fameuses enveloppes marronnasses ? Ca veut dire que des comités de lecture vont me répondre : ah mais désolé, ça n'entre pas dans notre collection, trop long, trop court, trop pas assez, on aime votre ton et votre univers (ouais, faut pas rêver, quand même, certains ne font même plus la lettre-type, agréable, non ?). Et moi, chaque fois que je lis ça, j'ai envie de leur répondre comme Michel Sardou : en chantant.

It's a thousand pages give or take a few
I'll be writing more in a week or two

I can make it longer if you like the style
I can change it round but I want to be
a paperback writer...

(Lecteur, tu entends la voix de manu causse et tu as sommeil... très sommeil... tes paupières sont lourdes... tu es à présent en mon pouvoir... tu dois oublier... tout peut s'oublier...qui s'enfuit déjà... euh, non attends... tu dois oublier que tu as lu une référence à Michel Sardou et aux Beatles... mmmmmhhhhhhhh...)


Bref, j'ai tellement peu envie de le faire que je reste derrière mon PC à blogguer, qu'il est déjà 11h10 et que je suis toujours en pyjama, alors que la poste ferme à 12h (mais les guichetiers deviennent désagréables vers 11h40)....


Allez hop, on se bouge, je vous raconte plus tard par ré
trochronologie la suite de ces réflexions enveloppantes, et vous n'avez qu'à vous débrouiller pour les liens,dans l'ordre : Gonin boys, éditions talents hauts, Cyrille Pomès, Marie-so, Igor Pejic, la page "manuscrits" des éditions du rouergue, des faux liens de votre choix pour Michel Sardou et un produit canabolisant à bases de plantes naturelles du causse.

Et puis je vous laisse sur le bureau l'appareil pour prendre en photo les enveloppes marronnasses, ce serait mieux illustré comme post, non ? Et pour les fautes de frappe, on fait comme d'habitude : vous vous dites que ce serait quand même mieux si j'avais un vrai relecteur.

Allez je fonce.

Sinon, vous, ça va ?


......................
......................

Ayé, je reviens. Ben comment ça, vous n'avez rien fait ? Ni les photos, ni les liens, ni même le petit mail que j'envoie en général aux gens dont je parle ? Mais faut tout faire soi-même, ici...
bande d'assistés, tiens... si au moins vous aviez l'excuse d'avoir un vrai trav...

euh, pardon. Bon, OK.

Alors voilà :
Cyrille Pomès (j'ai changé de lien, celui-là est super bien, allez-y, cliquez... cliquez, je vous dis)
oins vous
Marie-so (pareil que supra)
Igor Pejic (j'aime bien ses petits clips)
Un lien moisi vers le rouergue, michel sardou et le Cannabols(r)
Et une photo du bureau avec tout ce qu'il faut pour créer soi-même (j'en avais une moins floue, mais on pouvait lire le courrier de la banque, ça vous aurait rendus jaloux de voir comme mon banquier m'aime...)

1 commentaire:

delf a dit…

ben alors je vais te rassurer, tu as les oreilles de shrek et moi j'ai les orteils en knacki ball!!