23.1.08

Reconnaissance de dettes : les mamans

Ce post est exclusivement destiné aux Mamans qui nous lisent.

La mienne d'abord : je ne reconnais plus mon appart depuis quelques jours ; trop de lumière à travers les vitres, pas assez de moutons, peu de couleurs bleu-vert-marron dans le frigo... il s'est passé quelque chose, je le sens bien. J'essaie de vivre dans ce nouvel environnement aseptisé. Merci beaucoup aux lutins industrieux qui assurent les jours de salon du livre.


Celle de Gros Chien from Toulouse, qui râle parce que je ne parle pas de son fiston : il va bien, garanti que oui. Il nous apporte chaque jour ou presque sa présence nonchalante et drôle, son oeil acéré et ses rires. Quand il a un p'tit coup de blues (ça arrive parfois, même à Toulouse, à cause de ces éditeurs et autre commanditaires qui ne comprennent rien à notre joli travail), ses potes sont là pour le relever, comme au rugby - et il fait pareil pour nous. Et puis il est amoureux, avec les affres minuscules et les grandes joies que cela engendre. C'est notre prof de dessin favori, aussi. On est désolés, Maman Gros Chien, mais on va le garder encore un peu dans le Sud-Ouest.


Celle d'Alexandre, 3 mois, qui fait salle comble (la maman, hein, pas le nain) tous les soirs aux 3T dans Restons Zen Chérie, pièce de son amoureux Cédric Chapuis. Je ne l'avais pas revue depuis qu'elle était passée du statut de comédienne à celui de jeune maman : bonne nouvelle, elle rayonne toujours autant par sa douceur et son talent, malgré les représentations qui s'enchaînent et les soucis familiaux. Continue, Mira, on essaie de vous envoyer plein de monde...

Celle d'Anton et Zadig, ma chère ex, avec qui nous hésitons toujours entre restes de complicité et restes de colère - et qui ne lit cetainement pas ce blog. J'en profite donc pour dire qu'elle fait un super boulot de maman, que je suis toujours aussi désolé de l'avoir blessée, que je lui demande pardon - et que je lui souhaite beaucoup d'amour et de bonheur après de quelqu'un avec qui elle s'accordera mieux qu'avec moi.

Celle de Grand Petit Bébé, qui est redevenue une working girl et qui explose les chercheurs du monde entier par son talent naturel et son boulot. Ava, 'tite soeur ?

Celles des autres petits monstres que j'aime - S. et Y., C. et B., p'tit Louis, les Zozos, etc. parce que, quand même, Maman, c'est une tâche aussi ingrate que géniale. Ou l'inverse. En tout cas, vous vous en sortez comme des chèfes.

Gros Chien a eu hier soir une de ces formules qui le rendront célèbre à l'intention des parents :

"On vous doit plein de trucs (mais pour l'argent, si ça peut attendre le mois prochain...), on vous aime".

Bin, exactement.

3 commentaires:

Oh!91 a dit…

Du coup, j'y glisse une petite pensée pour la mienne, de maman, alors... T'as raison, on ne leur rend jamais assez hommage.

YRF. a dit…

Alors je fais comme Manu je rends un grand hommage aux mamans de mes enfants; Sylke qui n'est plus,Daniéle qui fait des spectacles magnifiques et Hélène qui écrit des livres que je ne me lasses pas de relire.
Voilà je l'ai dit moi aussi.
Je voudrais juste rajouter que je suis incapable de désaimer ces trois femmes.
Bizs.

YRF. a dit…

Et des bisous pour la maman qui a chanté en direk sur FR3.