3.1.10

800 - Comme ça tombe


1) L'ami retrouvé
Il m'écrit par-dessus vingt ans de silence. Me raconte. M'explique. Me demande, d'une certaine façon.
J'attends, paresseusement, de savoir quoi lui répondre.
Peut-être quelque chose comme "Je t'ai attendu, je te faisais confiance ; même si parfois j'ai crié un peu plus fort en espérant que tu entendes".

2) Anniversaire
Une partie de moi a 38 ans aujourd'hui.
Je n'en finis pas de grandir.

3) Privacy

J'ai tendance parfois à croire qu'en buvant le verre de quelqu'un, on connait ses pensées, on s'accroche à son âme.
Depuis quelques jours, je dois être en pleine période d'introspection et de quête spirituelle : je n'ai pas cessé de boire mes verres.
En tout cas, mal la tête.
J'arrête bientôt :-)

3 commentaires:

Oh!91 a dit…

C'est drôle, manu, cette histoire d'ami revenu, 20 ans après. 23 ans après ma rencontre avec Laurent, ce Laurent que tu connais à travers mon blog, qui presque nous a fait nous connaître, dans la peau duquel tu t'étais glissé il y a bientôt deux ans pour en combler à ta façon le silence, Laurent donc m'a adressé hier un mail - à la lisière de la déclaration. C'est impudique, mais l'envie me vient à te lire de t'en citer un passage : "Tu es toujours là, mais tu es toujours absent. Quand je te regarde, tu ne me vois pas et quand tu me parles je ne t'entends pas. Tu es gay et je suis triste. Je suis libre et tu es captif. Nos vies sans cesse jointes et disjointes. Pendant tout ce temps, et depuis si longtemps nous n'avons plus été seuls face à face comme cette nuit de Sibérie."
Il y a de ces conjonctions...
Il m'a fallu 24 heures pour lui répondre

Une pensée pour ton pappy. Et bon anniversaire. (fais gaffe, tu te rapproches de moi à toute vitesse).
Et aussi bonne année, ou bonne décade, puisque tu le préfères.

zoé lucider a dit…

Bon anniversairannée!

Frédérique M a dit…

Bonne année, Manu, même sielle commence sur une perte,sur un départ. Bon anniversaire aussi et pour l'ami... c'est aussi périlleux que les amours anciennes :0)