10.2.10

830 - Eclats



1) Diapositives
L'eau de la montagne qui coule au bord de la route, près du pont ; les champs en contrebas sur la départementale entre le carrefour et le hameau où je vivais ; l'entrée du village, et le chemin qui y mène.
Ce matin, pendant que je travaille, ces images passent sans cesse, et sans rapport, à l'intérieur de mes yeux.
Je n'y cherche pas de sens ; je me demande si les mots leur en donneront.

2) Carnet du petit cinéma
Un peu à l'instar du Gainsbourg de Sfar, le Serious Man des frères Coen évoque la judéité comme un fardeau.
Ou plus exactement montre que la faute, la culpabilité, la tache est une plaisanterie divinement brutale.
Un Big Lebowski spirituel. J'ai adoré.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Pause déjeuner Manu Causse du 10 février : courte mais instructive. Je vais aller voir A Serious Man. Bises, monsieur le plus fumeur. (Cécile)

Fa a dit…

Lumière Vélazquézienne de cette toile de bord de blog. Un doux rappel obscur des Ménines, magnifique. Merci mon grand.
Fa

Oh!91 a dit…

Ça me donne envie d'aller voir couler l'eau de la montagne... Velazquezienne, je sais pas, mais j'aime beaucoup ton illustration, et ces traits de lumière qui portent loin depuis un si faible interstice.