21.11.18

1155 - Mélanconnerie (Ce que je ne donnerais pas)

Ce que je ne donnerais pas

Pour que ma vue encore se centre
Sur

L'univers en rotation
D'un pneu VTT Hutchinson à bande large
Cent quatre-vingt dix neuf francs quatre-vingt dix-neuf chez Décathlon

Engagé en cette seconde précise dans une ornière délicate à négocier
Tapissée de feuilles humides
Odeur de terre dans mes poumons

Tandis que sous mon casque s'évaporent
Les habituelles inquiétudes
Sur

Mon prochain poste en lycée mon désir pour tes amies la maison que nous habiterons

La possibilité de prendre un crédit sur mon premier salaire  pour  acheter une BX
- 1 litre 9 diesel avec moins de deux cents mille au compteur -

Sur

ton avenir et le nôtre
le prix de l'immobilier ancien dans les communes rurales
le cours que je ferai demain

la moyenne qu'affiche le compteur filaire, la fréquence maximale de mon rythme cardiaque
- deux cent vingt moins l'âge, mur malléable de douleur.

Le chemin plonge entre les chênes et les arbres ressemblent
Aux colonnes Excel où je reporte jour après jour mes performances parcours
En regrettant, nuit après nuit,
Que nos étreintes nous laissent toujours à distance.

Tu parles d'arrêter la pilule et j'ai peur

- corriger la trajectoire pour éviter la branche basse et viser juste après la bosse -

Au moment où s'envole
Le VTT semi-rigide au cadre alu
Acheté en trois mensualités dans une grande surface
(la fourche fuit, il faut que je retourne au service après-vente à cinquante kilomètres d'ici),

Il est possible que je pense

Ce que je ne donnerais pas

Pour avoir su où la vie me mène
Pour être l'homme de demain

Pour rayonner et pour écrire
Pour avoir dépassé l'âge mûr

Pour être aussi vieux que mon père
Plus sage, plus radieux, plus accompli

Pour avoir creusé mon sillon
              remporté deux ou trois courses
conquis deux ou trois espaces
des coeurs et des corps différents
             éteint mes doutes et ma tristesse
fait la fierté de mes enfants

Comme je serai beau et désirable, 
le cuir salé de larmes et de sourires.

Que serai-je quand je serai grand ?

(C'était quelques mois avant que mes fils m'offrent
La chance d'écouter en boucle la chanson de Kirikou -
 Et quand tu seras grand, voudras-tu être petit ?)






Aucun commentaire: